Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût (Vauvenargues)

L’Agence Pinkerton T.1, de Michel Honaker

Signé Bookfalo Kill

Pour changer, j’ouvre ici une petite série de chroniques consacrées à des romans pour la jeunesse, avec le premier tome d’une nouvelle série signée Michel Honaker, L’Agence Pinkerton : le châtiment des Hommes-Tonnerres.

Nous sommes aux Etats-Unis, en 1869. Neil Galore, 20 ans, amateur de poker et débrouillard sans le sou, se fait embaucher avec trois autres jeunes gens par l’agence Pinkerton, redoutable brigade de détectives employée par le gouvernement fédéral. Leur mission : élucider une étrange série de vols commis dans le Transcontinental, la ligne de chemin de fer qui traverse plus de la moitié du pays d’est en ouest. Un engagement à haut risque, puisque trois de leurs prédécesseurs sont morts quelques semaines plus tôt, vraisemblablement assassinés par le mystérieux Chapardeur…

D’une plume très sûre, Michel Honaker nous fait voyager dans l’Amérique du XIXe siècle avec ce western fantastique mâtiné de polar. Le mélange des genres fonctionne très bien : la partie western nous plonge, entre réalisme et folklore, dans une atmosphère Far-West que l’on connaît par cœur – pour l’avoir vue et revue dans d’innombrables films – mais que l’on retrouve toujours avec plaisir ; la dimension fantastique s’appuie sur des légendes indiennes, dont le peuple est évidemment très présent dans ce roman ; et l’aspect polar assure le rythme et le suspense du récit, notamment dans un premier chapitre saisissant, très cinématographique.
Le tout est rendu vivant par des personnages bien campés, pas forcément attachants mais tous marquants, avec leurs parts d’ombre et de lumière. (Mention spéciale en ce qui me concerne à Calder Weyland, le vieux cow-boy “courant d’air”.)

Au passage, le roman est très documenté et s’appuie sur des événements ou des personnages réels, à commencer par Allan Pinkerton, fondateur de l’agence du même nom ; celui-ci a d’ailleurs réellement élucidé une affaire de vols dans des trains ! On apprend également beaucoup de choses sur la construction du Transcontinental, les conditions de travail des ouvriers, la guerre de Sécession et l’histoire des Etats-Unis en général.

Les amateurs de rationalité seront sans doute un peu frustrés par la solution de l’énigme, ouvertement fantastique. Je regretterai pour ma part une ou deux facilités à la fin, et le fait que certains éléments de l’intrigue restent si mystérieux, annonçant ouvertement la suite de la série… Mais, heureusement, rien qui gâche l’envie de découvrir le deuxième tome (à paraître en septembre prochain) !

A partir de 12 ans.

L’Agence Pinkerton T.1 : le châtiment des Hommes-Tonnerres, de Michel Honaker
Editions Flammarion Jeunesse, 2011
ISBN 978-2-081-23330-0
240 p., 13€

Retrouvez L’Agence Pinkerton sur le site des éditions Flammarion Jeunesse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s