Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût (Vauvenargues)

Baignade surveillée de Guillaume Guéraud

baignadeIl fait beau, il faut chaud, c’est près de Bordeaux qu’est venu se ressourcer Arnaud. Avec femme et enfant, il espère souffler un peu. Sauf que… sa femme est aussi fermée qu’une huître. La communication entre les deux est impossible. On sent, et Arnaud doit être le seul à ne rien vouloir voir, qu’elle a un amant et qu’elle va quitter son mari avant la fin des vacances.

Sur ces engueulades permanentes déboule Max, le frangin d’Arnaud, un jeune chien fou que personne n’arrive à contrôler. Après plusieurs années de taule, Max décide de faire une formation de grutier pour travailler sur les chantiers. Mais pas pour se ranger, au contraire…

Baignade surveillée, c’est l’histoire d’une vie qui vole en éclat comme les parois d’une vitre de camion blindé. D’une vie qui s’écoule aussi vite que les grains de sable dans la main d’un enfant. D’une envie folle de recoller les morceaux quand on sait pourtant pertinemment qu’on ne peut plus rien faire. Guillaume Guéraud écrit d’une manière incisive, sans répit pour ses personnages. Un roman trop court à mon goût, mais qui se laisse lire avec plaisir.

Baignade surveillée de Guillaume Guéraud
Editions du Rouergue, 2014
9782812606151
125p., 13€80

Un article de Clarice Darling.

Publicités

4 Réponses

  1. je viens de le lire justement ! court , mais pas mal du tout j’ai bien aimé pour ma part ! une histoire banale finalement mais qui, par la plume de l’auteur en devient intéressante et captivante !

    8 janvier 2014 à 19:17

    • Je ne dis pas que je n’ai pas aimé! C’est vrai que l’histoire peut paraître un peu anecdotique mais l’auteur a réussi à dépasser ce stade et à nous offrir un roman plaisant. Et trop court :)

      8 janvier 2014 à 20:56

  2. alexmotamots

    Si tu le trouves trop court, c’est que finalement, il ne doit pas être mal.

    10 janvier 2014 à 11:02

  3. J’ai trouvé ce court roman poignant et beau avec des personnages bien campés. J’ai eu la chance de rencontrer cet auteur d’un naturel désarmant. C’était très plaisant !

    22 mars 2014 à 09:27

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s