Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût (Vauvenargues)

Les grands duels du cinéma, de Scott C. / Silhouettes de la culture pop, d’Olly Moss

Signé Bookfalo Kill

Quoi ?!? Novembre, déjà ! Et voici que se profile à l’horizon le spectre angoissant des fêtes de fin d’année, qui réveille la même éternelle question : quel cadeau offrir au cousin Jean-Gaston que vous ne voyez qu’une fois par an et à qui vous n’avez rien à dire, ou à votre amie Rodogune qui, certes, est une bonne copine, mais dont vous connaissez mal les goûts ?
Allez, détendez-vous, les éditions Cambourakis ont pensé à vous, et plutôt deux fois qu’une, en proposant deux livres présentés dans le même format carré et relié, joliment fabriqués, dont le contenu amusera surtout, précisons-le tout de même, les trentenaires et quarantenaires, voire les cinquantenaires branchés (et je suis sûr qu’ils sont nombreux !)

Scott C. - Les grands duels du cinémaCommençons par Les grands duels du cinéma, dont le concept est compris dans le titre : sur chaque page, Scott C. s’amuse en mettre en opposition au moins deux « personnages » qui s’affrontent dans un film dont il faut reconnaître le titre. Si je mets le mot entre guillemets, c’est que, parfois, l’adversaire n’est pas forcément humain…
Le dessin de Scott C. adopte un style volontairement naïf, qui rappelle les peintures maladroites que nous faisions à l’école primaire, en donnant aux personnages des expressions souvent niaises, grands sourires à l’appui, qui cassent ironiquement le mythe des grands duels cinématographiques ainsi représentés, choisis massivement parmi des films cultes des années 70 à nos jours (d’où ma précision ci-dessus sur les 30-40 ans).
Le résultat est donc amusant, et l’on se prend très facilement au jeu. Un tuyau utile : certains films sont cités plusieurs fois…

Moss - Silhouettes de la culture popSilhouettes de la culture pop joue aussi à fond sur le décalage entre la forme et le fond. Cette fois, une fois ouvert le livre dont la couverture toilée est du plus bel effet chic, il faut reconnaître des personnages par leurs silhouettes représentées dans un médaillon ovale, à la mode victorienne. Évidemment, le décalage provient du fait qu’il s’agit de héros de films, de bandes dessinées, de télévision ou de jeux vidéo, largement issus des mêmes années que précédemment.
Là encore, Olly Moss attrape rapidement notre curiosité grâce à un art du mimétisme confondant. Les moments de gamberge sont nombreux, et il faut parfois revenir plusieurs fois sur le même portrait avant d’en saisir un détail qui révèlera la vérité.

Dans les deux cas, pour des questions de droits, les solutions ne sont pas précisées dans les livres… Il faudra donc vous creuser la cervelle, ou mieux encore, mettre à contribution vos amis ou vos proches, pour une sorte de quizz improvisé qui vous fera passer à coup sûr un bon moment tous ensemble !

Les grands duels du cinéma, de Scott C.
Éditions Cambourakis, 2013
ISBN 978-2-36624-058-0
144 p., 14€

Silhouettes de la culture pop, d’Olly Moss
Éditions Cambourakis, 2013
ISBN 978-2-36624-063-4
144 p., 15,90€

Publicités

4 Réponses

  1. Ils sont trop bien ces livres. A lire à deux ou plus. J’adore le moment d’illumination entre le « oh la la, mais c’est quoi ce truc ?? » et le cri en choeur « Mais oui ! C’est Trainspotting !! »
    Je me demandais pourquoi y’avait pas les réponses, j’avais pas pensé aux droits. N’empêche que du coup y’en a deux ou trois que j’ai toujours pas trouvés…

    7 novembre 2013 à 23:44

    • T’inquiète, moi aussi, et même plus que deux ou trois ;-) Surtout dans les Silhouettes, le plus trapu des deux à mon avis.
      Mais c’est vrai, tu as raison de dire que ce sont des livres à partager, c’est là qu’ils sont les plus agréables et les plus sympas !

      10 novembre 2013 à 21:09

  2. Norek

    Alors… ces 120 dernières pages… pas trop déçu ?? ;-)
    Cordialement,
    Olivier Norek.

    10 novembre 2013 à 17:17

    • Je travaillais aujourd’hui, je n’ai pas eu le temps de le terminer ! Il doit me rester cinquante pages à tout casser… Mais toujours pas déçu, non, ça devrait tenir jusqu’à la fin ;-)
      Chronique à suivre par ici très vite, du coup !
      Et merci pour ce petit message.
      Amicalement,
      B.K. (alias Dodger)

      10 novembre 2013 à 21:12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s