Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût (Vauvenargues)

Faber de Tristan Garcia

Il est des romans où l’on est happé. Littéralement. Et Faber le Destructeur en fait partie. 480 pages que je n’ai pas vu passer. 

FaberBasile et Madeleine sont deux gamins tout ce qu’il y a de plus commun. Faber, arraché à la Ddass par un couple de retraité, est bien au dessus du lot. Charismatique, surdoué, très fort physiquement pour son âge, l’enfant effraie et fascine. Il prend sous son aile Madeleine et Basile et les trois deviendront inséparables.

Faber va chercher à devenir un héros. Il est vu comme le fils prodigue, qui électrise tout sur son passage. Mais il arriva le moment où…

Basile et Madeleine sont devenus prof de français et pharmacien. Faber, une loque humaine, vivant recluse dans les hauteurs des montagnes pyrénéennes. Si les deux premiers ont renoncé à leurs rêves et se sont insérés avec plus ou moins de réussite dans la société, Faber n’a pas pu intégrer le rang et mener une vie classique.

Faber, c’est le récit d’une génération dans laquelle je me suis parfaitement reconnue et qui résonnera encore longtemps tant que la société actuelle n’évoluera pas. Faber, c’est le gamin plein de rêves à qui on demande d’intégrer la société, de trouver un travail quand il n’y en a plus, et de ne pas faire d’esclandre, pour ne pas perturber les autres. Faber, c’est la vie dans une petite ville de province, qui aurait pu être ma ville d’enfance, une ville morte. D’ailleurs, la ville fictive s’appelle Mornay.

Le récit, mêlant les voix comme les périodes, monte en puissance au fur et à mesure des pages pour littéralement exploser à la fin. Je n’avais pas du tout soupçonné ce qui allait arriver et Tristan Garcia m’a bien mené en bateau tout au long de son passionnant roman.

Faber le destructeur de Tristan Garcia
Editions Gallimard, 2013
9782070141531
480p., 21€50

Un article de Clarice Darling.

Publicités

2 Réponses

  1. alexmotamots

    Le roman d’une génération, mais plaira-t-il aux autres ?

    29 novembre 2013 à 11:32

    • Pour l’instant, vu comment s’annonce la conjoncture économique actuelle, ce roman peut rester d’actualité pendant au moins 10 ans! :)

      30 novembre 2013 à 09:10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s