Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût (Vauvenargues)

L’Autodomestication, de Laurent Weber

Signé Bookfalo Kill

En allant acheter des cigarettes, un type joue par hasard à l’Euromillions, et gagne le gros lot : 100 millions. Plantant là son petit boulot ingrat dans le cinéma, il se replie chez lui et met à réfléchir. Que faire avec une telle somme ? Quelle vie après ? L’argent peut-il réellement faire le bonheur ?

Parfois, on croise un livre, écrit par un auteur inconnu, publié chez un petit éditeur, et on a envie de s’y intéresser. Comme ça, pour voir. Pour sortir des sentiers battus.
La couverture de L’Autodomestication m’a amusé, le titre m’a intrigué, et la quatrième de couverture m’a fait plonger. Le résultat final n’est pas exceptionnel, c’est un petit livre étrange, un peu foutraque mais d’une manière bizarrement sympathique.

Alors que, ces derniers mois, les sommes records à trois chiffres avant les six zéros s’accumulent à l’Euromillions, je suis sûr que vous êtes nombreux à avoir rêvé de ce que vous feriez avec autant d’argent. Ne niez pas, on l’a tous fait ! Et en général, c’est toujours merveilleux : nouvelle maison, voyage autour du monde, cadeaux à tire-larigot…
Et si la réalité était bien différente ? Et si tout cet argent n’était qu’une incommensurable source d’angoisse ?

C’est l’option que choisit Laurent Weber. Il fait passer les pensées de son narrateur du coq à l’âne, illustrant ainsi l’errance mentale d’un homme sur qui tombe un événement énorme qu’il n’a même pas souhaité, et qu’il a pourtant provoqué. Les chapitres sont courts, pas forcément liés, d’où l’impression d’une lecture irrégulière, mais qui forment néanmoins un tout assez logique.
Certains passages sont déconcertants, à l’image du titre ; d’autres amusants, notamment les faux messages téléphoniques qu’imagine régulièrement le narrateur. La fin est assez attendue mais juste.

Bref, L’Autodomestication n’est pas un livre inoubliable, mais il a pour lui d’être vite lu, singulier voire étrange, mélange inattendu de drôlerie et d’angoisse. Une petite curiosité.

L’Autodomestication, de Laurent Weber
Éditions Ego comme X, 2012
ISBN 978-2-910946-85-2
78 p., 9€

Un article avec morceaux d’interviews de l’auteur dedans ici : Le Bloc-notes du 21

Publicités

2 Réponses

  1. alexmotamots

    A lire pour le gagnant de la super cagnotte d’hier.

    15 novembre 2012 à 20:18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s