Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût (Vauvenargues)

L’Ordinateur du Paradis, de Benoît Duteurtre

Signé Bookfalo Kill

Duteurtre - L'Ordinateur du ParadisDans la série « Je lis et puis j’oublie » (c’est la vie, c’est la vie), je demande, de Benoît Duteurtre, L’Ordinateur du Paradis. Soit un roman qui peut compter sur son pitch pour se distinguer, mais pas plus.
Le pitch, parlons-en : d’un côté, il y a Simon Laroche, fonctionnaire officiant comme rapporteur de la Commission des libertés publiques, exemple même de la pondération en tout, qu’une phrase malheureuse enregistrée à son insu dans un studio de radio voue aux gémonies ; de l’autre côté, un homme qui, venant de mourir, découvre horrifié que l’accès du Paradis est sévèrement barré par une antichambre aux allures d’administration aussi tentaculaire qu’incompréhensible.

Le résultat, sans surprise, est une fantaisie dénuée d’insolence, au style aimablement neutre, qui conclut que le progrès sans raison n’est que ruine de l’âme, et flatte les vertus légèrement passéistes d’un temps où le changement, c’est pas maintenant. Duteurtre se garde toutefois de paraître rétrograde, effleurant l’état réactionnaire sans en franchir les limites nauséabondes, si bien qu’on ne peut qu’adhérer à son constat sociétal, quoique avec une certaine indifférence.

Et reposer son roman, puis l’oublier aussitôt, en partant à la recherche d’un livre plus intéressant dans cette rentrée littéraire. Même si la concurrence est rude, ce ne sera pas difficile.

L’Ordinateur du Paradis, de Benoît Duteurtre
Éditions Gallimard, 2014
ISBN 978-2-07-013417-5
211 p., 17,50€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s