Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût (Vauvenargues)

Les lois fondamentales de la stupidité humaine de Carlo M. Cipolla

Intéressant ce titre! Encore un ouvrage au vitriol sur mes congénères, j’adore!

En fait, pas du tout. Le livre n’est absolument pas drôle. C’est un sérieux ouvrage scientifique. Si j’avais prêté attention à la maison d’édition, j’aurais pu m’en rendre compte. Les Presses Universitaires de France ne sont pas connues pour avoir publié du Desproges…

Il décrit avec une méthode chirurgicale notre société. Qui peut être qualifié de stupide? Où les rencontre-on le plus? Quelle est la définition de la stupidité? Avec pourcentages, micro et macro-analyses, graphiques et probabilités à la clé, vous saurez tout sur vos collègues de boulot, vos enfants, vos voisins et la société entière.

Carlo M. Cipolla, historien de l’économie à Berkeley, avait publié cet ouvrage en 1976 dans sa langue d’adoption et il a fallu 36 ans pour avoir une traduction en langue de Molière. Dès l’introduction, l’auteur prévient d’emblée le lecteur:

 » (…) ce petit livre ne saurait être taxé de cynisme ou de défaitisme, pas plus que ne pourrait l’être un ouvrage de microbiologie. »

Vous voilà prévenu. Les lois fondamentales de la stupidité humaine ne s’adressent pas à tout le monde (évidemment), mais principalement aux scientifiques. Pour ma part, un livre vraiment étrange, que mon esprit littéraire a bien eu du mal à apprécier. Une oeuvre à mille lieux de ce que j’attendais derrière ce joli titre.

Les lois fondamentales de la stupidité humaine de Carlo M. Cipolla
Editions des Presses Universitaires de France, 2012
9782130607014
71p., 7€

Un article de Clarice Darling.

Publicités

5 Réponses

  1. alexmotamots

    Quoi ? Quelqu’un a mis la stupidité en équation ?!

    12 mai 2012 à 09:14

  2. Comment dire , ce livre est dans le genre pseudo-scientique dans la veine de Botul. A ne pas prendre au premier degré par conséquent …. Voir ici sur mon blog http://wp.me/p1h2FK-6x

    21 décembre 2012 à 13:02

    • Bonsoir Serge
      et merci pour votre commentaire. Je sais bien que c’est un ouvrage satyrique, mais je n’ai pas aimé le style trop scientifico-ampoulé pour moi.
      Cannibalement
      Clarice

      29 décembre 2012 à 22:07

  3. Oui, je vous comprends Clarice. Espérons qu’un BHL ne le citera pas séreiusement dans un prochain ouvrage ;-)
    Bien à vous
    Serge

    30 décembre 2012 à 12:08

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s