Articles tagués “Kinderzimmer

Kinderzimmer de Valentine Goby

kinderzimmer-1393211-616x0Voilà un livre ambitieux et qui laisse songeur. Mila vient d’être raflée par la police et déportée au camp de Ravensbrück. Quelques temps après son internement, elle ressent ce qu’elle pense être des signes de maladie. Il s’avère finalement que Mila est enceinte. Comment vivre sa grossesse, comment accoucher quand on est interné? J’ai découvert l’existence des Kinderzimmer grâce à l’ouvrage de Valentine Goby. Pour moi, toute femme, un tant soit peu enceinte, finissait directement assassinée, afin d’éviter aux SS de s’encombrer avec des nourrissons. Mais pas à Ravensbrück. 
Dans ce camp quasiment exclusivement féminin, une sommaire salle d’accouchement à été aménagée à partir de 1943, étrange lieu de mort où l’on donne la vie. 

Valentine Goby vient de rédiger un ovni littéraire. Le style est froid, percutant, aride, comme un hiver en Allemagne. Beaucoup de phrases sont nominatives, pas de verbe, ce qui rend la lecture particulièrement stressante, oppressante. Pas besoin de s’épancher sur des explications. Tout est dit en quelques mots et le roman entier est une course folle vers l’horreur. 

Ce livre m’a laissée dubitative. Je l’ai rapidement lu, et je n’arrive pas à me faire un avis, plusieurs jours après. Je suis incapable de dire si j’ai apprécié ou non ce roman. Qui n’en est pas un, puisque la Kinderzimmer a véritablement existé et que la grande résistante Marie-Jo Chombart de Lauwe, à qui cet ouvrage est dédié, y a oeuvré tant qu’elle a pu pour sauver les vies de ces bébés de la mort. Trois enfants français sont nés et ont survécu à Ravensbrück. Deux garçons et une fille, qui ont maintenant entre 69 et 70 ans. Personne n’est mieux placé qu’eux pour nous donner un résumé de cet ouvrage fort. Car personne d’autre qu’eux ne peut dire ce qu’il s’est réellement passé, dans la Kinderzimmer de Ravensbrück. 

Kinderzimmer de Valentine Goby
Editions Actes Sud, 2013
9782330022600
218p., 20€

Un article de Clarice Darling.


A première vue : la rentrée littéraire Actes Sud 2013

On continue la tournée des grosses sorties d’août avec la rentrée littéraire d’Actes Sud. L’éditeur arlésien nous propose une sélection ramassée (huit titres) mais intrigante…

Huston - Danse noireLA STAR : Danse noire, de Nancy Huston
La grande dame canadienne des lettres françaises revient avec un roman tournant autour d’un homme, Milo, veillé sur son lit de mort par son ami, le réalisateur Paul Schwartz. Celui-ci envisage alors de tirer un film de la vie palpitante de Milo, l’occasion d’une vaste traversée du XXème siècle… Nous n’avons jamais été déçus par Nancy Huston, alors pourquoi l’être avec ce nouveau roman ?

LES PLUS ATTENDUS :
Goby - KinderzimmerKinderzimmer, de Valentine Goby : transfuge d’Albin Michel, la jeune auteure s’intéresse à un cas historique aberrant : l’existence d’une maternité, lieu de vie par excellence, en plein coeur du camp de concentration de Ravensbrück. Un sujet difficile, pour un rendez-vous exigeant avec les lecteurs. On en attend le meilleur.

L’Esprit de l’ivresse, de Loïc Merle : un premier roman relatant le renversement du pouvoir en France par une révolution venue des banlieues. Choc attendu.

Frappat - Lady HuntFANTASTIQUE : Lady Hunt, d’Hélène Frappat
Agent immobilier à Paris, une jeune femme est hantée par la vision d’une maison inconnue, et assiste à l’enlèvement étrange d’un enfant. Armée de ses rêves obsédants, elle part en quête de la vérité, jusque sur les landes du Pays de Galles… Le pitch est tentant, on en reparlera, c’est sûr !

AVENTURIER : La Confrérie des chasseurs de livres, de Raphaël Jérusalmy
Avec un titre pareil, comment ne pas être attiré ? Si l’on ajoute que l’auteur s’empare de la figure ardente du poète François Villon, pour combler un vide avéré de sa biographie en l’imaginant mandaté par le roi Louis XI. Sa mission : partir en Palestine sur les traces de la mystérieuse Confrérie des Chasseurs de Livres… Un roman d’aventures historique et littéraire, très tentant également !

L’AUTRE PREMIER ROMAN : Riviera, de Mathilde Janin
L’histoire d’une passion brûlante, de New York à Paris, entre une star du rock et une jeune femme, sur fond de pandémie ravageant le continent américain. Pourquoi pas.

TÉNÉBREUX : Parabole du failli, de Lyonel Trouillot
Un jeune comédien haïtien se suicide alors qu’il commence à rencontrer le succès. L’un de ses amis tente de comprendre son geste et se confronte à l’intense désespoir qui régit notre monde. Prix Rires et Chansons assuré – mais, plus sérieusement, Trouillot est l’un des grands auteurs haïtiens contemporains, donc…

INTIME : Une part de ciel, de Claudie Gallay
Une famille se réunit lorsque le père invite sa fille aînée à revenir dans sa Vanoise natale peu avant les fêtes de Noël. L’occasion de retrouvailles compliquées avec des frère et soeur restés dans la région, devenus presque des étrangers… Claudie Gallay a rencontré un large public avec les Déferlantes en 2008, parions qu’elle le retrouvera encore cette fois.

Une rentrée séduisante, donc, mais dont nous n’avons encore rien lu… A suivre pour de premiers avis dans les jours qui viennent !